ROSCOL1a.gif

Association culturelle
SUB ROSA
Genève

DEVENIR
MEMBRE DE SUB ROSA


SUB ROSA : questions et réponses

1. SUB ROSA sont des Loges de recherche.
Quelle est la différence avec une Loge Bleue ?

Les Très Respectables Loges de Recherche SUB ROSA reçoivent des Soeurs et des Frères de tous les degrés sur leurs Colonnes, selon les ordres du jour établis, ainsi que des Soeurs Visiteuses et des Frères Visiteurs. De plus, un réseau de Correspondant(e)s participent aux travaux et aux publications selon leur sensibilité et les connaissances du symbolisme. SUB ROSA leur offre la possibilité de travailler régulièrement au IIIe Degré (sauf les Tenues solsticiales qui sont au 1er Degré), ce qui est rarement possible dans une Loge se réunissant aux trois premiers Degrés symboliques en dehors des Tenues d'Initiation. Elles travaillent sur des thèmes spécifiques impliquant des recherches approfondies.

2. Pourquoi travailler principalement au IIIe Degré symbolique ?

Nombreux sont les Soeurs et les Frères Vénérables Maîtres qui regrettent ne pas pouvoir, dans leurs Ateliers respectifs, poursuivre le travail personnel de recherche qui les a conduit à présenter leur Chef d'Oeuvre (Clé de l'Oeuvre) de Compagnon Franc-Maçon. SUB ROSA leur donne la possibilité de poursuivre leur réflexion à un niveau plus ''dégagé'' et en toute liberté.

3. A quel Rite travaille SUB ROSA ?

Les Très Respectables Loges de Recherche SUB ROSA travaillent dans la Tradition Initiatique, au Rite Ecossais Ancien et Accepté. Elles invoquent donc le G∴ A∴ D∴ L∴ U∴ et travaillent en présence des trois Grandes Lumières et des trois Petites Lumières. Leurs Colonnes sont ouvertes à toutes les Soeurs et tous les Frères régulièrement élevés dans une Loge Juste et Parfaite, quels qu'en soient le Rite et l'Obédience. Les deux Tenues de Saint Jean sont l'occasion d'inviter les Loges participantes en présence des Apprenti(e)s Frans-Maçons et des Compagnon(ne)s Francs-Maçons.

4. Quelle est la démarche maçonnique de SUB ROSA ?

S'emparant de questions difficiles, SUB ROSA tente de les approfondir, modestement mais opiniâtrement, ne craignant ni les errances ni les contradictions, chaque Soeur ou Frère essayant, à sa mesure et avec ce qu'il est, d'apporter sa pierre à l'Oeuvre commune. (lire FRANC-MAÇONNERIE, L'INDISPENSABLE REGENERATION, Sub Rosa, 2013-1995).

5. Comment travaille les Ateliers ?

Les membres proposent un thème de travail à l'Association et, si cette dernière l'accepte, un ou plusieurs axes de recherche sont exploités. Les travaux sont alors répartis entre les participant(e)s et les correspondant(e)s qui ont toute faculté de s'y investir seul(e) ou en groupe. Les Planches sont présentées et discutées par tous les présents sur les Colonnes. Tous sont invités à s'exprimer au moins une fois par le T∴ R∴ M∴ ou le M∴d'O∴en chaire. Les Planches sont à nouveau présentées en 2e (voire en 3e) lecture, tenant compte des remarques, corrections et ajouts présentés par les Membres ayant assisté aux lectures précédentes. Ces passages multiples transforment le travail individuel ou d'un groupe en un travail collectif de SUB ROSA. Il sera ensuite mis en forme par un comité de lecture et d'édition.

6. Pourquoi l'Ordre Initiatique?

Dans le cadre de ses recherches SUB ROSA propose à ses Membres l'étude des Mythes et des symboles qui constituent l'essentiel des 33 degrés du Rite Ecossais Ancien et Accepté (REAA). Le but est d'aquérir les multiples aspects initiatiques contenus dans l'ensemble d'un Rite (le REAA en particulier) sur la base des documents publiés en librairie et mis a disposition du public. Cette base de travail constitue une ''Voie'' Initiatique'' qui s'enrichi par la démarche personnelle de chaque Membre.

7. Dans un tel contexte, le Rituel a-t-il encore une place ?

Comme dans toute Loge ou Ordre Initiatique, le Rituel est indispensable pour sortir du monde profane, élever nos esprits et concentrer les énergies vers ce qui va se dire ou à partir de ce que nous avons entendu, puis "coaguler" ces énergies et nous préparer à transmettre par rayonnement notre force spirituelle dans le monde profane. Les publications SUB ROSA sont parfaitement explicite sur ce sujet.

8. SUB ROSA publie ses travaux. Pourquoi ?

Indépendante et reconnue, l'Association Culturelle SUB ROSA estime que les recherches effectuées et mises en commun par l'ensemble de ses participant(e)s peuvent intéresser d'autres Maçons plutôt que dormir pour l'éternité dans ses archives. SUB ROSA n'est cependant pas une société d'édition, elle met simplement les résultats de ses travaux à la disposition de la Franc-Maçonnerie Universelle.

9. SUB ROSA n'est-elle pas prétentieuse à vouloir «enseigner la bonne parole» ?

Non pas prétentieuse, mais élitaire. Non pas enseignante, mais éveilleuse. Le groupe, qu'il soit maçonnique ou profane, est toujours meilleur que le meilleur du groupe. C'est dans cette acception que le travail de SUB ROSA est élitaire. Aucune Soeur ou aucun Frère ne croit son travail supérieur à celui d'autrui, il est simplement fier et heureux d'avoir contribué à une recherche qui l'a fait avancer en le dépassant. Ainsi l'Oeuvre commune n'est pas un enseignement, mais un éveil individuel et collectif. Et SUB ROSA ne cache pas la Lumière sous le boisseau, elle assure son devoir de transmission !

10. Quel est le thème de travail actuel ?

SUB ROSA planche désormais sur plusieurs thèmes résumés à la fin de la page:

Publications de SUB ROSA.

UNE PAROLE CIRCULE

DEVENIR MEMBRE DE SUB ROSA

PUBLICATIONS DE SUB ROSA

APPELS RÉDACTIONNELS

Les Soeurs Visiteuses et les Frères Visiteurs ainsi que les Correspondant(e)s qui ont le souhait de participer aux Travaux de
SUB ROSA, à Genève, le 3e vendredi du mois, peuvent s'annoncer
en suivant l'acacia…